L’hôte(sse) d’accueil est le visage de l’entreprise qui l’emploie. Premier contact auprès du public, du client ou du fournisseur dès son entrée dans l’entreprise ou sur le stand (dans le cas des foires et des salons), elle doit donner une bonne impression, et doit impérativement soigner son image. L’hôte travaille généralement au point d’information ou à l’accueil et répond à toutes les demandes qui lui sont adressées (accueil physique et téléphonique). Réel porte-parole de l’entreprise, l’hôte d’accueil peut être vu comme un guide voire un conseiller qui sait tout ce qu’il y a à savoir sur sa société. Il s’agit d’un poste qui représente un enjeu particulier de communication pour l’entreprise, valorisant son image de marque et permettant de fidéliser la clientèle.

DESCRIPTIF DU POSTE ET MISSION
L’hôtesse d’accueil est polyvalente. Ses missions sont nombreuses, et toutes sans exceptions, nécessitent une tenue impeccable, une attitude souriante et chaleureuse, ainsi qu’une grande capacité d’écoute et de compréhension des demandes. Position centrale et stratégique de l’entreprise, le poste d’hôtesse d’accueil est primordial, tant dans la gestion d’un standard téléphonique que dans l’accueil physique des clients, fournisseurs, publics ou collaborateurs.

Le métier pourrait se résumer en trois verbes :
  • Accueillir : l’hôte d’accueil est le premier visage que l’on a d’une entreprise, son rôle est donc déterminant quant à l’image que l’on peut avoir de la société. Il contrôle l’accès aux locaux, effectue la création de badge et leur attribution, fait patienter, sourit en toutes circonstances, et prend en note les messages.

  • Renseigner : il est essentiel d’être en capacité de répondre à toute question posée par un visiteur comme par un employé. Réel informateur et médiateur, il doit être efficace, méthodique et autonome. Connaître parfaitement la société, son actualité, ses règles de sécurité, sa ligne de communication et ses collègues, est primordial pour un hôte d’accueil.

  • Orienter : pôle d’information et de renseignement, le poste d’accueil est un pilier repère dans une entreprise. Il est donc nécessaire que les visiteurs ou salariés puissent être orientés, voire accompagner dans les locaux jusqu’au point demandé. L’orientation dans l’entreprise (quelque qu’elle soit, administration, aéroports, parcs d’attractions, sites touristiques, etc.) se fait souvent par la distribution d’un plan stocké à l’accueil.
Aujourd’hui, le métier évolue et se voit de plus en plus attribuer des tâches de secrétariat, ce qui valorise la profession mais permet également d’ouvrir les possibilités de reconversions de l’hôtesse d’accueil. Avec les missions du type secrétariat, les tâches de l’hôte se diversifient et leurs responsabilités sont plus administratives :
  • Gestion du courrier (plis et colis)
  • Traitement de texte (lettre, courrier électronique)
  • Diffusion de notes internes (emailing)
  • Réservations (chambres, billets d’avions, etc.)
  • Planifications et prises de rendez-vous
  • Classement de dossiers
  • Etc.
A lire aussi : Les missions de l’hôtesse d’accueil
LES SECTEURS D'ACTIVITÉS
Les secteurs d’activités sont nombreux. Selon le domaine recherché, les compétences demandées ainsi que l’environnement de travail (intérieur ou extérieur) varient :
  • Hôtelleries (hôtels, restaurants, réservations, etc.)
  • Evénementiels (soirées, cocktails, galeries, colloques, mariages, etc.)
  • Salons, foires, congrès
  • Entreprises privées
  • Structures touristiques (musées, parc d’attractions, sites touristiques, etc.)
  • Aéroports (contrôle des pièces d’identités, informations, conseils etc.)
  • Administrations (collectivités locales, ministères, sous-préfectures, universités, etc.)
  • etc.
Hotesses
QUALITÉS REQUISES

L’hôtesse doit être organisée et autonome. Réel miroir de la société qui l’emploie, elle se doit d’avoir le goût du contact et de porter une tenue vestimentaire irréprochable. Pour accueillir, renseigner et orienter le public auquel elle fait face, il est attendu d’elle de la patience et une courtoisie sans failles. Savoir gérer le stress, ainsi qu’adopter une attitude positive et avenante, sont donc des qualités requises pour cet emploi. Il est régulièrement demandé que l’hôte parle une seconde langue, l’anglais courant étant aujourd’hui de plus en plus exigé (d’autres langues sont les bienvenues, particulièrement dans l’événementiel ou le tourisme : espagnol, italien, allemand etc.). Lors des entretiens, un test du niveau d’anglais est de plus en plus effectué par les recruteurs ; il faut donc être réactif et prêt à dialoguer instantanément, comme cela peut se produire dans les salons ou le secteur touristique.

A lire aussi : Les bonnes pratiques du Recrutement d’hôtesses

DIPLÔMES ET FORMATIONS
Devenir hôtesse d’accueil sans qualifications spécifiques est possible. En revanche, il est tout de même recommandé d’avoir minimum un bac+ 2, car même si les possibilités d’embauches sans diplômes sont possibles, elles sont de moins en moins nombreuses sur le marché du travail, et font défaut à toute évolution de carrière. C’est pourquoi il est conseillé de suivre une formation qui sera par la suite recherchée par les entreprises visées (tourisme, commerce, administration, hôtellerie, etc.) :
  • Bac pro SAPAT (Service aux personnes et aux territoires)
  • Bac pro ARCU (Accueil relation client et usagers)
  • Bac pro gestion-administration
  • Bac pro services (accueil, conseil, assistance, etc.)
  • MC (mention complémentaire) accueil dans les transports
  • MC accueil réception
  • BTS tourisme
  • BTS animation et gestion touristiques locales
  • BEP secrétariat
De nombreuses écoles d’hôte/hôtesse privées existent. Cependant, les frais de scolarités sont élevés et la pédagogie variable. Avant de s’engager dans cette voie il est important de prendre contact avec d’anciens élèves, ou de se renseigner en détail sur l’école et son programme.
RÉMUNÉRATION
Il existe deux types de rémunérations communes pour le poste d’hôtesse d’accueil :
  • Pour une mission ponctuelle se déroulant dans un salon, une foire ou un colloque, le salaire de l’hôtesse repose sur un forfait journalier variable en fonction des entreprises (généralement renseigné dans l’annonce de poste, ou discuté en entretien).

  • Embauchée dans une administration, ou une entreprise privée à temps complet, une hôtesse d’accueil en début de carrière percevra un salaire, en moyenne 1465 euros brut/mensuel (Smic). Avec plus d’ancienneté, elle peut gagner 1800 € brut/mensuel.
DÉBOUCHÉS ET PERSPECTIVE DE CARRIÈRE

À l’exception des missions ponctuelles ou des remplacements d’été, où la carrière de l’hôte est nécessairement limitée et difficile, le poste d’hôtesse d’accueil à plein temps exercé dans une administration ou une entreprise privée peut mener à un emploi de longue durée (CDI). Cependant, il est important de savoir que ce type de poste (avec CDI) est minoritaire sur le marché du travail, les missions ponctuelles étant les postes les plus demandés, elles conviennent souvent à des étudiants qui cherchent à arrondir leurs fins de mois et sont facilement accessibles via des plateformes Web référençant de nombreuses annonces (telle que sur MonHôtesse.fr). La carrière d’un hôte ou d’une hôtesse d’accueil est courte. Les possibilités de reconversion sont nombreuses. Ces carrières vont mener vers les différents métiers de l’hôtellerie, du tourisme, de la médiation culturelle, du secrétariat, du commerce, ou encore du mannequinat. Un Bac+2 ainsi qu’une bonne culture générale et un bon niveau d’anglais sont souvent requis et facilitent la reconversion.

A lire aussi : Hôtesse d’accueil : trouver un emploi

Femme d'affaire